L’hypnose : pour qui et pourquoi ?

L’hypnose : pour qui et pourquoi ?

L’hypnose fait partie des médecines douces. Ces dernières sont de plus en plus connues et suivies par la population française. En effet, soucieuse de l’impact médicamenteuse sur le corps, de plus en plus de personnes cherchent des solutions plus saines. Not Magazine vous parle de cette médecine !

L’hypnose, qu’est-ce que c’est ?

L’hypnose est une médecine douce qui nécessite un état de conscience particulier. En effet, il s’agit de l’état hypnotique qui est un état proche du sommeil. Ainsi, l’hypnose aura pour but d’élargir le champ de conscience de la personne hypnotisée. De cette façon, l’hypnotiseur est à même de mettre en place des possibilités diverses pour aider le patient à traiter son problème.

L’hypnose est une discipline très ancienne. C’est à partir du 18è siècle qu’elle est utilisée, notamment avec le docteur autrichien Franz Anton Mesmer. A cette époque, cette discipline était considérée comme très proche du magnétisme. Elle était déjà employée afin de soigner les gens.

Aujourd’hui, l’hypnose médicale fait partie des pratiques non conventionnelles, reconnues par l’OMS. Cependant, elle n’est pas reconnue par l’ordre des médecins et n’est pas remboursée par l’assurance maladie.

hypnose

Que traite l’hypnose ?

Cette discipline peut traiter de nombreuses pathologies. En effet, cette médecine douce est très efficace pour agir contre les addictions, les migraines et les problèmes gynécologiques. Elle est également efficace pour agir sur les troubles du comportement alimentaire, les problèmes ORL ainsi que certains troubles cardiaque.  Outre le fait qu’elle permette de soulager les problèmes dermatologiques, l’hypnose est aussi efficace sur la dépression, l’angoisse et le stress, ainsi que les troubles maniaque.

En plus de soigner, elle peut aussi être une aide précieuse pour rassurer et détendre le patient dans certaines situations. En effet, notamment lors d’examens médicaux douloureux et/ou stressants, lors les soins ambulatoire ainsi que lors des anesthésies.

Et vous, prêt(e) à tester cette médecine douce ?

image_pdf

Melissa Helfer

Créatrice et rédactrice pour Not Magazine

Passionnée d'écriture depuis l'enfance et auteur de plusieurs livres aux éditions Hugues Facorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »