Anosmie : J’ai perdu l’odorat !

Anosmie : J’ai perdu l’odorat !

L’anosmie est un mal peu connu. Il arrive souvent de perdre l’odorat quand on tombe malade. Cependant, il peut également disparaître sans véritable raison. Not Magazine vous parle de ce trouble et de ses solutions.

L’anosmie, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un trouble de l’odorat qui se traduit par la perte totale de l’odorat, de façon permanente ou temporaire. Cette pathologie est la plupart du temps bilatérale. Cependant, il arrive parfois qu’elle ne concerne qu’une seule narine. Elle peut être présente dès la naissance, c’est ce que l’on appelle une maladie congénitale, ou survenir plus tard. De nombreuses causes peuvent provoquer l’anosmie.

Anosmie, quelles causes ?

Dans le cas où ce serait arrivé du jour au lendemain, il peut y avoir plusieurs raisons. En effet, cela peut être dû à l’altération d’un nerf olfactif, ou à l’obstruction des fosses nasales dû la plupart du temps à une rhinite ou une inflammation. L’anosmie peut être présente en raison d’une allergie. On parlera alors de rhinite allergique. Une inflammation des sinus ou une sinusite peut aussi en être la cause. Autres causes possibles : la déviation de la cloison nasale, ou encore la présence de polypes au niveau des muqueuses.

Le nerf olfactif peut être perturbé par des tumeurs, des maladies neurologiques, le tabagisme, des traumatismes crâniens, ainsi que par certains traitements médicamenteux.

Dans le cas où ce serait de naissance, ce qui est assez rare, elle pourrait être l’un des symptômes du syndrome de Kallmann.

anosmie

Anosmie, quelles conséquences ?

L’absence d’odorat peut causer de nombreux problèmes dans la vie courante. En effet, l’anosmie peut engendrer des problèmes de sécurité puisqu’il sera impossible à la personne de détecter des odeurs de gaz ou de fumée. De même, cette pathologie peut être responsable de troubles du comportement alimentaire lorsqu’elle entraîne également une perte du goût. Enfin, ce trouble peut entraîner du mal-être, voire même provoquer des dépressions et un repli sur soi.


Quels traitements pour en finir avec l’anosmie ?

Plusieurs traitements sont possibles en fonction des cas. Ainsi, si le problème provient de polypes ou de tumeurs, il faudra passer par une opération chirurgicale. Tout devrait ensuite rentrer dans l’ordre. Si le souci vient d’une inflammation des voies respiratoires, il faudra suivre le traitement médicamenteux prescrit par votre médecin. Si cette pathologie vous cause en plus une dépression ou une forte déprime, il sera nécessaire d’être suivi par un psychothérapeute.

Pour les personnes souffrant d’anosmie depuis la naissance, il sera nécessaire de faire un bilan avec votre médecin. Ce dernier pourra vous aiguiller vers des spécialistes ou vous indiquer les médicaments qui pourront vous aider.

image_pdf

Melissa Helfer

Créatrice et rédactrice pour Not Magazine

Passionnée d'écriture depuis l'enfance et auteur de plusieurs livres aux éditions Hugues Facorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »