En finir avec la rétention d’eau

En finir avec la rétention d’eau

La rétention d’eau, un mal qui touche bien plus les femmes que les hommes. Mais à quoi cela est-il dû et comment y remédier ?
Not Magazine vous donne toutes les clés pour vous en débarrasser.

La rétention d’eau, qu’est-ce que c’est ?

Notre corps est constitué à 65-70% d’eau. Les trois quart se trouvent à l’intérieur des cellules et le quart restant se trouve au-dehors des cellules. Notre organisme régule la filtration et l’absorption de l’eau entre les tissus, les vaisseaux et les espaces interstitiels. Toutefois, il arrive que ce système soit défaillant. L’eau s’infiltre alors dans les tissus et s’y retrouve piégée, c’est ce que l’on appelle la rétention d’eau.

Les causes sont diverses et variées. Parmi les causes les plus courantes, on retrouve la chaleur, un déséquilibre hormonal, une immobilisation prolongée, une alimentation soit trop riche en sel soit trop pauvre en protéine. La prise de certains médicaments peut également en être responsable, notamment la prise de traitements hormonaux, de corticoïdes, d’antihypertenseurs et de traitements neuroleptiques. Certaines pathologies comme l’insuffisance cardiaque, rénale ou encore veineuse favorisent la rétention d’eau et les œdèmes. Une mauvaise circulation du sang peut également perturber le système d’absorption de l’eau.

Comment reconnaître la rétention d’eau ?

La rétention d’eau provoque le gonflement des tissus, gonflement que l’on appelle œdème. Celui-ci se localise généralement dans les jambes, les chevilles et les pieds. Plus rarement, cet œdème peut aussi se localiser sur le ventre ou le visage.
Un autre symptôme qui parlera à beaucoup de femmes, c’est une prise de poids rapide et sans raison apparente. D’après le docteur Ariel Toledano, il est possible de prendre jusqu’à 3 kilos en 24 heures.

 

rétention d'eau jambes

Comment lutter efficacement contre la rétention d’eau ?

La première chose à faire est d’adapter son alimentation. En effet, puisqu’il est indispensable de réduire sa consommation de sel, qui est en excès dans les conserves, la charcuterie ainsi que dans les fromages à pâte dure et dans certaines eaux gazeuses. Il faudra penser à s’hydrater en permanence. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire un verre d’eau ! Si vous ne buvez pas assez, pensez au café et aux tisanes. Evitez l’alcool et consommez davantage de protéines. Si vous n’en consommez pas suffisamment l’eau de votre corps ne sera pas réabsorbée correctement vers vos vaisseaux sanguins. Pensez également à consommer des aliments connus pour favoriser le drainage, tels que l’ananas, le pamplemousse, l’asperge, l’artichaut ou encore le céleri.

La deuxième chose à faire est de relancer sa circulation sanguine. Ainsi il est important de pratiquer une activité physique régulière afin de favoriser le retour veineux. Pensez aussi à surélever vos jambes lorsque vous êtes allongé. On évitera de croiser les jambes et de porter des vêtements trop serrés. Il faudra également ne pas s’exposer trop longtemps au soleil et éviter de rester dans la chaleur.

La troisième chose à faire est de drainer votre organisme. Cette étape est importante pour permettre à votre système lymphatique de compenser votre système veineux. Outre l’utilisation de drainants à boire tout au long de la journée, vous pouvez réaliser régulièrement des drainages lymphatiques chez un kinésithérapeute. Ce médecin vous aidera à relancer votre système lymphatique par des massages spécifiques. Vous pouvez également pratiquer la natation puisque ce sport aquatique exercera un massage doux sur votre corps tout en faisant travailler les muscles de vos cuisses.

Autre solution : la pressothérapie ! Méthode de drainage permettant d’améliorer la circulation sanguine et la circulation de la lymphe, la pressothérapie est un moyen efficace de lutter contre la rétention d’eau. Elle permet d’éliminer les toxines qui se sont accumulées dans votre organisme. Il s’agit d’une méthode de palper-rouler combiner à une pression plus ou moins forte exercée en permanence sur les zones à traiter. Cette solution est également proposer par les kinésithérapeutes. Nous vous conseiller de réaliser cette thérapie auprès d’un professionnel de la santé, plutôt que dans un institut de beauté où les machines seront moins efficaces et le résultat moins durable.

image_pdf

Melissa Helfer

Créatrice et rédactrice pour Not Magazine

Passionnée d'écriture depuis l'enfance et auteur de plusieurs livres aux éditions Hugues Facorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »