L’insuffisance cardiaque, un mal trop peu connu

L’insuffisance cardiaque, un mal trop peu connu

L’insuffisance cardiaque fait partie de ces maladies dont on ne parle que trop peu et pourtant elle concerne beaucoup de monde. En effet, cette maladie touche environ un million de français. Not Magazine fait le point avec vous !

L’insuffisance cardiaque, qu’est-ce que c’est ?

Le cœur pompe le sang et le fait circuler dans l’ensemble des organes de notre corps afin d’assurer l’oxygénation de ces derniers. De ce fait, le cœur est un muscle très puissant.

Cependant, il arrive que le cœur travaille plus qu’il ne devrait. Ce qui fait qu’il se fatigue plus vite. Dans un premier temps, cela ne se produit qu’à l’effort. Puis, dans un second temps, cela arrive également au repos. C’est ce qu’on appelle l’insuffisance cardiaque.

 

Quelles en sont les causes ?

Les causes sont nombreuses. En effet, parmi celle-ci, on retrouve les maladies générant des problèmes de circulation sanguine, comme l’hypertension artérielle. Le problème peut aussi venir des valves qui peuvent rétrécir ou fuir. Une autre cause peut également en être responsable : il s’agit de la cardiomyopathie, qui est une difficulté du muscle à se contracter.

 

 

insuffisance cardiaque

Reconnaître les symptômes

Plusieurs symptômes peuvent permettre de reconnaître une insuffisance cardiaque. Il s’agit de :

  • Un essoufflement et/ou une difficulté à respirer : cela provient de l’engorgement de sang dans les poumons. L’essoufflement apparaît à l’effort.
  •  De la rétention d’eau
  • Un gonflement des veines au niveau des chevilles, des jambes ou du cou
  • Une prise de poids importante et rapide (environ 1kg par jour)
  • Un signe d’aggravation : un essoufflement même au repos et allongé

Comment traiter l’insuffisance cardiaque ?

Tout d’abord, il convient de faire une échographie cardiaque afin de confirmer qu’il s’agit bien d’une insuffisance cardiaque.

Ensuite, plusieurs traitements existent. En effet, dans un premier temps il faudra changer ses habitudes et faire de l’activité physique. Une heure de marche quotidienne serait déjà un bon début. Il faudra aussi  avoir une alimentation équilibrée et diminuer sa consommation de sel. Dans un second temps,  il faudra prendre des médicaments, comme par exemple des diurétiques, des inhibiteurs de l’enzyme de conversion, ou encore des bêtabloquants.
Enfin, il peut être nécessaire de procéder à une intervention chirurgicale afin de revasculariser une artère ou remplacer une valve. La pose d’un défibrillateur peut également être envisagée. Il convient donc de consulter un médecin pour avoir le traitement le plus adapté en fonction de son cas.

Melissa Helfer

Créatrice et rédactrice pour Not Magazine

Passionnée d'écriture depuis l'enfance et auteur de plusieurs livres aux éditions Hugues Facorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »