Recharger ses batteries avec une cure de sommeil

Recharger ses batteries avec une cure de sommeil

La vie quotidienne, le stress, le surmenage et les rhumes à répétition sont des signaux qui nous indique que notre corps à besoin de repos. C’est également le cas de notre psychisme. Not Magazine vous parle aujourd’hui de la cure de sommeil, une thérapie encore très peu connue.

Retrouver son équilibre avec la cure de sommeil

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce type de cure n’est pas dédiée aux personnes souffrant d’insomnie ou de troubles du sommeil. En effet, elle est particulièrement recommandée de les cas d’angoisse, de stress et de surmenage. On vous explique tout !

Une cure de sommeil, qu’est-ce que c’est exactement ?

Il s’agit d’une thérapie proposée dans un cadre médicale. Cette dernière appartient au domaine de la psychothérapie. Elle a pour but de lutter contre l’angoisse, le stress et la dépression.
Cette technique consiste à plonger le patient en phase de sommeil durant plusieurs jours. Bien évidemment le patient ne dort pas plusieurs jours d’affilé. En effet, ce traitement étant étalé sur 12 à 20 jours en moyenne, le patient est plongé dans le sommeil pendant environ 16h tous les jours. Durant ses heures d’éveil, ce dernier est libre de ses activités.

cure

Cette méthode est très efficace, et permet de reposer à la fois le corps et l’esprit. De plus, la cure de sommeil permet également de régler et d’atténuer les angoisses du quotidien.

Qui peut faire cette cure ? Et comment ?

Ce type de cure est destinée à toutes les personnes qui ne parviennent pas gérer leur stress et leur angoisse, et qui se dirige consciemment ou inconsciemment vers un burn-out ou une dépression. Cette solution doit avant tout être proposée par un professionnel de santé qui sera à même de vous guider et de suivre votre cure. Pour que cette cure soit une réussite, il est indispensable que le patient consente à effectuer cette thérapie et qu’il s’y investisse totalement.

Il est également possible de faire une cure de sommeil chez soi. Cependant, si vous souffrez d’une quelconque dépendances, le faire soi-même est fortement déconseillé. En effet, car cette méthode nécessite la prise de sédatifs et d’hypnotiques.

image_pdf

Melissa Helfer

Créatrice et rédactrice pour Not Magazine

Passionnée d'écriture depuis l'enfance et auteur de plusieurs livres aux éditions Hugues Facorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »