Noix du Brésil : savez-vous tout à son sujet ?

Noix du Brésil : savez-vous tout à son sujet ?

La noix du Brésil est la graine du Noyer du Brésil. Elle est principalement produite en Amérique du Sud, plus précisément au Brésil, au Pérou et en Bolivie. A l’apéritif, dans les desserts, la noix du Brésil est presque partout.

Quels sont ses bienfaits ?

Pour commencer, cette noix est une très bonne source d’acides gras poly-insaturés. Elle est aussi riche en phosphore, en magnésium, en zinc, en vitamine E et en fibres alimentaires. Elle favorise même le transit.

De plus, ses apports nutritifs sont intéressants mais la noix du Brésil reste calorique. Il faut compter environ 700 kcal pour 100 g (contre 600 kcal pour 100 g pour l’amande). A ne pas consommer avec excès !

Si vous avez un petit creux au cours de la journée, manger une petite poignée de noix du Brésil vous rassasiera très certainement. En effet, elle procure un sentiment de satiété. Parfait pour éviter les craquages et se faire plaisir, tout en étant raisonnable. Mais attention aux doses.

Le saviez-vous ?

Consommer de façon régulière des fruits à coque (par exemple des amandes, noisettes, noix du Brésil, etc) aurait pour vertu de diminuer les risques cardiovasculaires.

noix du brésil foodie

Le sélénium est bon pour la santé ? Oui mais…

Le sélénium stimule le système immunitaire, est bonne pour le foie et pourrait même protéger contre certains cancer. La noix du Brésil contient une quantité importante de sélénium. Mais attention sur ce point justement. 

Il faut savoir que notre corps a seulement besoin de 60 microgrammes d’apports journalier en sélénium. Si les doses sont dépassées, le sélénium pourrait dans ce cas se révéler néfaste pour notre corps et notre santé (chute de cheveux, très grosse fatigue, mal de tête, etc). Consommé en fort excès, le sélénium pourrait aussi augmenter les risques de diabète, de cancer ou cardiovasculaire. Les risques énumérés concernent les consommations de 200g de sélénium journalier ou plus.

Le mieux serait de connaître la teneur en sélénium des noix du Brésil que l’on achète. Or, la teneur en sélénium varie très fortement d’une récolte à une autre. Il n’est donc pas possible de se baser uniquement sur les teneurs moyennes indiquées sur internet.

En effet, les variations sont très fortes puisqu’une noix de Brésil pourrait contenir seulement 5mg/kg de sélénium contre 65 mg/kg pour une autre. Raison de plus pour consommer ce fruit à coque avec modération. Quelques noix par jour suffisent amplement ou limitez-vous à en consommer une fois tous les deux ou trois jours. 

Laetitia Helfer

Créatrice et rédactrice de Not Magazine

Rédactrice spécialisée dans les thèmes mode, beauté et éco-responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »