L’Égypte n’a pas fini de dévoiler ses secrets

L’Égypte n’a pas fini de dévoiler ses secrets

L’Égypte est un pays encore bien mystérieux. En effet, puisque de nouvelles découvertes s’y font encore régulièrement. Not Magazine vous parle aujourd’hui de la dernière découverte en date : une stèle érigé par un pharaon.

La découverte d’un agriculteur

Parmi les trésors architecturaux qui ont été découverts, on trouve un temple funéraire qui daterait de plus de 2 500 ans. c’est en tout cas ce qui a été déclaré par les autorités égyptiennes ce samedi. Mais ce n’est pas tout ! En effet puisqu’un agriculteur a découvert la fameuse stèle érigée par un pharaon il y a de ça 2 600 ans.

D’après les scientifiques, la stèle en question créer à la demande du pharaon Apriès, pharaon de la XXVIe dynastie. Celle-ci a été découverte à Ismaïlia, à près d’une centaine de kilomètre du Caire.

L’agriculture préparait ses cultures lorsqu’il a découvert les fragments de pierre. L’homme a alors contacté les autorités, à la suite de quoi la stèle à été emmené au musée des antiquités d’Ismaïlia afin d’être examinée par des spécialistes.

L’Égypte continue de faire parler d’elle : une stèle qui intrigue

La structure de pierre mesure plus de deux mètres de long sur 45 cm d’épaisseur. Quelques symboles se sont effacées, mais elle reste tout de même en très bon état de conservation. En effet, car c’est grâce à cela que les scientifiques ont pu apercevoir le disque solaire ainsi qu’un cartouche du pharaon Apriès.

Ce pharaon, également connu sous le nom de Wahibre Haaibre, a régné sur l’Égypte de  589 à 570 avant Jésus Christ. A cette époque, l’Égypte était indépendante. Le pharaon aurait alors mené une campagne militaire pour restaurer sa puissance t la stèle aurait été érigée lors de cet événement afin de servir de frontière.

Une quinzaine de ligne sont visibles et exploitables sur la tablette de pierre. Les scientifiques sont encore actuellement en train de déterminer leur signification, ce qui permettrait d’en savoir plus sur les circonstances de sa fabrication.

image_pdf

Melissa Helfer

Créatrice et rédactrice pour Not Magazine

Passionnée d'écriture depuis l'enfance et auteur de plusieurs livres aux éditions Hugues Facorat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »